Recherche avancée

Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès
Accès ENT

Formations

Vous êtes ici : Accueil Géo > Formations > Licence


Licence 2016 : modules de 3e année, UE 601 à 606

  • UE 601 et 603 : Deux spécialités à choisir parmi cinq :
  • Métropolisation et fonctionnement des systèmes urbains
Cette deuxième UE de la spécialité Géographie urbaine donne aux étudiants les clés de compréhension et les éléments méthodologiques requis pour appréhender les villes et les territoires urbains dans leur fonctionnement, et ce à partir d’approches thématiques diverses (économie, planification et projet urbain, transports, durabilité, commerce). Dans le cadre des cours magistraux appuyés chacun par des analyses lors des TD, il s’agit d’aborder la construction des systèmes urbains, les logiques de réseaux et d’armature urbaine en s’intéressant au processus de métropolisation ainsi qu’aux strates urbaines des villes petites et moyennes. Dans un second temps, la ville vécue et mobile sera étudiée, en privilégiant une focale autour des aménités urbaines, et des différenciations socio-spatiales de l’accès à la ville. Enfin, une approche par le biais des acteurs et de la gouvernance permettra d’aborder des problématiques contemporaines : enjeux de la planification et de l’aménagement des projets urbains, participation des citoyens dans les politiques urbaines, gouverner et vivre la ville durable, modes de régulation de la production et l’organisation des espaces urbains à partir de la question du commerce dans la ville.

  • Environnement 2

Faisant suite à l’UE 501, ce module permettra de mettre en application les méthodes de l’analyse en géographie de l’environnement vues au premier semestre. Ces méthodes seront appliquées sur un milieu naturel particulier. Il a été choisi le milieu montagnard, qui sera étudié dans son organisation, sa gestion, son évolution et les problèmes environnementaux rencontrés. Les moyennes et grandes échelles seront ici privilégiées, notamment au travers de quelques thématiques:

- principes d’écologie montagnarde: organisation et fonctionnement

- l’évolution du milieu montagnard (temps court/temps long)

- les espaces forestiers et pastoraux

- les risques naturels et leur gestion

- les politiques de gestion et de protection des espaces naturels montagnards

- zoom sur les milieux montagnards tropicaux : organisation, fonctionnement, gestion…

  • Questions et enjeux des paysages contemporains

Le semestre 6 est conçu en complémentarité du semestre 5. Il permet d’approfondir les connaissances précédemment acquises et de traiter de nouvelles questions. Les questions suivantes seront abordées :

- les politiques et acteurs institutionnels du paysage,

- les paysages dans l’aménagement,

- le développement des territoires

- les dispositifs législatifs et incitatifs de préservation et de projet de paysage

S’il s’agit principalement d’envisager ces thématiques dans un contexte national et européen, on pourra également les élargir à d’autres aires géographiques.

  • Dynamiques des campagnes du monde - 2
Suite logique de l’UE GE0D501V, dispensée au premier semestre, ce module est consacré aux dynamiques des espaces ruraux en lien direct avec les transformations agricoles dans les pays du Sud. Des connaissances sont apportées sur les usages du foncier et leurs mutations (acteurs, appropriation, marché, fonctions,…), les logiques et les évolutions des politiques agricoles contemporaines (Farm Bill, Brésil, Chine, …), les différentes formes d’organisation de la production agricole (agricultures familiales, entrepreneuriales, de rente, etc.), les tensions et les hybridations pouvant résulter de leur coprésence dans les territoires ruraux, les échanges agricoles internationaux (normes, négociations, acteurs), etc.

  • Internet et Réseaux : approche géographique
Le second semestre est consacré à la façon dont les institutions publiques (ONU, Etats, Collectivités locales…) développent leurs actions et leurs politiques autour de ces technologies de communication à distance. Après une évocation de l’événement planétaire qu’ont constitué les deux étapes du Sommet mondial sur la Société de l’Information (2003 et 2005), nous nous pencherons sur les politiques publiques états-uniennes et françaises notamment. Une attention particulière sera portée aux « Villes Intelligentes », qui semblent s’imposer comme l’un des grands enjeux de développement contemporain. On achèvera le cours sur les relations entre politiques publiques centrées sur les Technologies de l’Information et de la Communication et le développement dans les sociétés dites en voie de développement. La diffusion extrêmement rapide de la téléphonie mobile et d’applications innovantes associées à cette technologie dans nombre de pays d’Afrique subsaharienne démontre tout l’intérêt de ces pays et de ces populations pour les enjeux de développement qui y sont associés.

  • UE 602 : Champs et courants de la géographie contemporaine
Cette UE s’inscrit dans la continuité de l’UE 401 (L2) et la complète, en poursuivant l’objectif de susciter la réflexion des étudiants sur leur discipline. Il s’agit ici de traiter la géographie contemporaine en prenant la mesure de sa diversité et en fournissant des clefs de lecture : repères épistémologiques, éléments d’histoire et de sociologie des sciences, mises en perspective par rapport aux autres sciences humaines et sociales et par rapport aux géographies issues d’autres contextes nationaux (anglo-saxons notamment). Les enseignements fournissent également des connaissances sur différents courants et branches de la géographie : analyse spatiale, géographies sociales et culturelle, approches politiques, etc. Ils s’appuient sur un travail de lecture soutenue de textes variés, dont l’analyse et la confrontation permettent de développer tant les capacités à exercer l’esprit critique que les compétences méthodologiques des étudiants.

  • UE 604 : Géographie et géohistoire de l'environnement
L’UE aborde, dans ses multiples dimensions, le thème des relations entre les sociétés et leurs environnements. Au delà des questions particulières qui ont pu être abordées au cours des semestres précédents, il s’agit surtout de revenir sur les façons dont les géographes se saisissent de cette question, les méthodes qu’ils mettent en œuvre, les notions et concepts qu’ils mobilisent, les échelles qu’ils privilégient, l’originalité de leur démarche par rapport à d’autres disciplines comme l’écologie. Une place importante est accordée à la géohistoire de l’environnement, domaine de recherche aujourd’hui en plein essor et susceptible d’intéresser un public pouvant comporter des étudiants en histoire. L’enseignement articule approche générale et études de cas dans des contextes diversifiés : pays du Nord et pays du Sud, milieux littoraux, forestiers ou fluviaux, etc.

  • UE 605 : Stage en géographie
Les finalités du stage de Licence 3 sont plurielles : découverte d’un milieu professionnel d’application et mise en situation métier. Les objectifs sont de permettre aux étudiants de renforcer leurs compétences et d’inscrire le stage dans leur projet de formation. La durée minimum du stage est fixée à 15 jours mais peut s’étendre jusqu’à 4 voire 6 semaines.

La recherche de stage et le suivi du stage sont encadrés par des enseignants-référents du département. L’appui de la Direction de l’Orientation, des Stages et de l’Insertion de l’Université (DOSI) sera également sollicité.

La préparation à la recherche de stage et son accompagnement seront présentés et travaillés au cours de trois séances spécifiques au semestre 5 :

– Informations générales/premiers contacts enseignants/étudiants

- Environnement professionnel et structures d’accueil

- Prise de contact, CV, lettre de motivation, relance des candidatures

Après ces 3 séances collectives, chaque étudiant sera accompagné, dans son projet personnel de stage, par un enseignant référent.

  • UE 606 : aire culturelle - Moyen-Orient et Afrique du Nord
Ce module veut permettre à des étudiants, de mieux comprendre les enjeux géopolitiques de l’aire culturelle du Moyen Orient / Afrique du Nord. En effet, cette région du monde est le théâtre de nombreux conflits aux répercussions mondiales. Espace et carrefour entre Europe, Asie et Afrique, région semi-aride mais riche en pétrole, mosaïque de peuples et de religions, berceau des monothéismes et terrain de jeu de tous les fondamentalismes, espaces de tous les contrastes économiques entre l’insolente opulence des émirats pétroliers du Golfe Persique et le mal développement de nombreuses régions du Maghreb comme du Machrek, le Moyen-Orient / Afrique du Nord fait souvent la une de l'actualité internationale. Les révolutions arabes ; les guerres civiles en cours en Syrie, en Irak, en Libye, au Yémen ; la montée en puissance de Daech et d’Al Qaïda ; la question kurde ; le jeu des puissances régionales entre l’Iran chiite en marche vers le nucléaire, l'Arabie Saoudite wahhabite forte de ses pétrodollars, la Turquie écartelée entre Europe et Asie, l’Egypte au bord de l’implosion ; sans parler d’Israël toujours isolé de son environnement régional et hostile à tout règlement de la question palestinienne… Il s'agira d'essayer de comprendre les logiques des acteurs régionaux, leurs intérêts et leurs visions géopolitiques pour mieux saisir les enjeux des nombreux conflits qui minent cette poudrière qu’est actuellement le Moyen-Orient / Afrique du Nord.

rédigé par Laurent Jegou

mise à jour le 23 septembre 2016


Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page